RIP BISCUIT

Repose en paix Biscuit !

Je me souviens de ton arrivée, il y a de ça presque 9 ans. Nous ne connaissions quasiment rien de ton passé, juste que tu avais eu 5 propriétaires en seulement 3 ans …

Tu étais un jeune boxer plein de vie. Ta beauté à fait craquer plus d’un visiteur mais, il faut le dire tu avais un très gros caractère, impossible donc de te placer avec des enfants, des animaux ou des personnes ne connaissant pas les chiens dominants.
Tu as eu deux très bonnes touches mais hélas, ces personnes avaient à chaque fois une chienne. Elles étaient sociables contrairement à toi. Pourtant surprise ces deux fois là, l’inverse c’est produit, tu les acceptais et elles non.

Tu étais grognon et avait tes têtes.
Personnellement tu ne pouvais pas trop me voir, sauf si j’avais une friandise à te donner. 
Tu étais tellement gourmand, tu adorais les knacki de Paule et dès que tu avais une friandise sous le nez, tu étais assis et tu donnais la patte.

En 2013, tu es tombé malade, nous t’avons fait enlever une tumeur. Après analyse, tu avais un mastocytome de grade III, donc plus que maximum 6 mois d’espérance de vie…

Le temps à passer, tu vieillissais et tu plaisais de moins en moins.

Puis, tu as eu un début de cancer de la hanche. Au vu de ton passé médical, ton espérance de vie a été évalué à trois mois.
Suite à cela, un gros traitement a été mis en place et nous avions décidé de te retirer de l’adoption.
Ca c’était il y a un an et demi, à croire que tu aimais faire mentir les vétérinaires et les études scientifiques…

Mais tu étais un warrior, notre warrior, tu as voulu combattre cette maladie. Seulement elle a fini par gagner…

Depuis ce week-end, tu n’étais pas en forme. 
Dimanche matin tu n’as pas voulu manger. Le soir, tu as accepté de manger quelques friandises mais seulement dans la main de Paule et la mienne. Nous pleurions tous tellement nous étions contents de te voir manger, toi notre morfale. 
Lundi matin tu n’as toujours pas voulu manger. Tu avais froid malgré des couvertures et une lampe chauffante, tu as donc passé une partie de l’après-midi avec nous dans les bureaux. Cette fois tu n’as pas voulu manger avec Paule, seulement avec moi et encore j’ai eu du mal à te faire manger une côte de porc… Tu n’arrêtais pas d’aller voir tout le monde, pour réclamer des câlins.
Mardi matin, tu avais tu mal a te lever, tu étais affaibli, mais tu as grignoté un peu. Nous savions que tu allais bientôt nous quitter et nous avons pris tous ensemble, membres du bureau et soigneurs, la décision de ne pas te faire souffrir plus, nous avons donc pris un rendez-vous pour le lendemain chez le vétérinaire… Certains bénévoles sont donc passés te voir, te faire des câlins et te dire adieux. Thibaud et Florian, tes soigneurs, ont décidé de t’installer dans les bureaux pour la nuit. Tu t’es aussitôt collé à un radiateur.
Hier matin, Thibaud t’a retrouvé à la même place que la veille. Tu n’as voulu ni manger, ni bouger… 
Le midi, je suis à mon tour venu te voir. Quand je suis arrivée, tu étais toujours allongé, collé au radiateur. Tu as voulu te lever mais ton arrière train ne répondait plus. Je me suis assise à coté de toi, tu as posé la tête sur mes genoux. Tu étais très fatigué. Quand Thibaud est revenu de sa pause, tu nous regardais, nous suppliant de t’aider. Il a décidé de ne pas attendre l’heure du rendez-vous et de t’emmener aussitôt chez le vétérinaire. Le temps qu’il prépare le camion, je suis restée avec toi. Joël, un autre bénévole, est arrivé. Thibaud t’a porté jusqu’au camion et, t’a installé sur le lit douillé qu’il t’avait préparé. Ensuite Joël et moi avons du te dire adieu, au moment de fermer le camion, tu nous as regardé, tu avais très bien compris que tu partais pour ton dernier voyage et tu avais l’air tellement soulagé.
Arrivé chez le véto, tu as dit adieu à Thibaud qui est resté avec toi jusqu’à la fin.

A 11 ans et après 9 ans de refuge, tu nous as quitté, nous bénévoles et soigneurs, nous TA famille. Nous garderons de toi, Bibi, l’image d’un boxer « attachiant ».

Aujourd’hui, nous sommes tous tristes, nous pleurons ton départ, même si nous savons que nous avons pris la bonne décision. Nous aurons du mal, pendant plusieurs semaines à passer devant ton box et à accepter de voir un autre chien y séjourner…

Part ce message, nous souhaitions vous faire partager, l’histoire de Biscuit et ces derniers jours qui ont été compliqué pour lui, pour nous.
Nous souhaitions également remercier ses parrains/marraines, ainsi que les soigneurs et les bénévoles qui ont fait en sorte de rendre meilleur sa vie parmi nous.

Nous ne t’oublierons pas.

Repose en paix Biscuit.

Valérie

biscuit-4
biscuit-4
VLUU L310 W / Samsung L310 W
VLUU L310 W  / Samsung L310 W
biscuit-3
biscuit-3
biscuit-2
biscuit-2
biscuit-1
biscuit-1
biscuit-6
biscuit-6
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

P